Capteur horizontal :

il existe plusieurs méthodes d’installation pour le capteur horizontal :
- Décapage complet de la surface et pose du capteur sur une couche
- Tranchées et pose du capteur en 1 ou plusieurs niveaux.

CONCEPTION : 

Avant toute installation, il est impératif d’établir un plan du site où les capteurs seront implantés. Il est également conseillé d’installer un filet avertisseur à 40 cm de profondeur.
Le plan doit comporter :
- La taille et la forme du terrain disponible
- Les éléments de structure existants et la position du bâtiment à construire ou existant
- Les arbres et les réseaux aériens
- Les réseaux souterrains existants et à construire dans le futur (évacuation...)
- La localisation d’un futur bassin ou piscine
- La présence de fosses septiques, plateaux bactériens ou puits
- La présence de nappe phréatique (si connue)
- La localisation des capteurs

Capteur vertical :

Tout forage effectué à une profondeur supérieure à 10 mètres doit être soumis à une déclaration de sondage à la DRIRE de la région avant le début des travaux.
Cette déclaration doit être effectuée par le maître d’ouvrage, à défaut par le maître d’œuvre ou par le foreur lui-même. Il est nécessaire de vérifier auprès des autorités locales, mairie de la commune ou DDASS du département, si la zone de forage ne se situe pas dans un périmètre de protection d’eau potable. De même il est nécessaire de vérifier auprès de la DIREN (direction régionale de l’environnement), si la zone de forage ne se situe pas dans un périmètre de protection du patrimoine.

CONCEPTION : 

Avant toute installation, il est impératif d’établir un plan du site où les capteurs seront implantés. Le plan doit comporter :
- La taille et la forme du terrain disponible
- Les éléments de structure existants et la position du bâtiment à construire ou existant
- Les arbres et les réseaux aériens
- Les réseaux souterrains existants et à construire dans le futur (évacuation...)
- La localisation d’un futur bassin ou piscine
- La présence de fosses septiques, plateaux bactériens ou puits
- La présence de nappe phréatique (si connue)
- La localisation des capteurs

Captage sur nappe phréatique :

RAPPELS RÈGLEMENTAIRES :
Tout forage effectué à une profondeur supérieure à 10 m doit être soumis à une déclaration de sondage à la DRIRE de la région avant le début des travaux et tout forage dont le débit est supérieur à 8 m3/h est soumis à autorisation.

CONCEPTION : 

Avant toute installation, il est fortement recommandé d’effectuer une analyse physicochimique de la nappe phréatique ou de la source. Cette étude doit notamment préciser l’innocuité de l’eau envers le cuivre et l’acier inox ainsi que le débit de la source et sa constance. De plus le pH devra être compris entre 6 et 9 et le TH entre 7 et 15°THF.

EXIGENCES POUR LA QUALITÉ DE L’EAU D’EXTRACTION :

Pour protéger les échangeurs contre les dommages (dus à l’entartrage ou à la corrosion), il convient que la qualité de l’eau de la source froide respecte les valeurs répertoriées dans le tableau ci-contre.
En cas de doute, une analyse de la source d’eau est recommandée.

coordonnées

R-tech Solutions
Z.A.C Porte de Beaune

8 rue Dominique Jean Larrey

21200 Beaune

FRANCE

Tél. +33 (0)9 83 21 53 33

rtech-oenologie@rtech-group.com

réseaux sociaux

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Instagram
  • LinkedIn Social Icône

liens rapides

© RTECH SOLUTIONS S.A.S - 8 rue Jean Dominique Larrey -Z.A.C Porte de Beaune - 21200 Beaune

Mentions légales : SIRET 802 464 677 00037 - Code APE : 2893Z - SAS au capital de 16 965 Euros